EVAS se traîne les pieds causant des délais inutiles en négociation

EVAS se traîne les pieds causant des délais inutiles en négociation

novembre 10, 2015 à 15:00
Votre comité de négociation continue de travailler pour obtenir une convention collective équitable et respectueuse. Voici un bilan des négociations depuis nos rencontres à Gander et à Halifax pendant la semaine du 19 octobre.
 
Nous avons rencontré la compagnie à six occasions différentes et les choses avancent beaucoup plus lentement que ce que nous pourrions qualifier de « normal ». Essentiellement en raison des difficultés inutiles que le consultant en ressources humaines d'EVAS continue de soulever. Il s’est installé sur une voie répondant à ses intérêts seulement. Son approche est désorganisée et son style de négociation est nettement dépassé et archaïque. Pour ceux d’entre nous qui ont de longues années d’expérience en matière de négociation dans l'industrie du transport aérien, la situation est très frustrante et complètement inutile. L’horaire du consultant en ressources humaines est une autre raison qui explique ces délais inutiles. Il prétend être tellement occupé qu’il n’a pas été en mesure d'établir des dates pour plusieurs mois. Bravo pour lui d’avoir une entreprise aussi prospère, mais cela n’aide en rien aux négociations d’une entente avec EVAS. Nous espérions une approche plus proactive de la part d’EVAS en demandant que ces négociations soient traitées en priorité.

Dès le début, nous avons été transparents avec EVAS et les membres. À chaque réunion, nous avons exprimé à la compagnie que nous lui accorderions suffisamment de temps pour négocier une convention collective. Toutefois, la compagnie a fait peu d’effort pour rencontrer Unifor. Même si la compagnie savait depuis des mois que nous souhaitions voir certains progrès, elle nous a proposé des options limitées : elle n’est pas disponible pour une rencontre en novembre, elle peut seulement nous rencontrer deux jours en décembre et ensuite à la fin janvier seulement.
 
Cela est tout simplement inacceptable. Nous allons déposer une demande de conciliation auprès du gouvernement. L’horaire du consultant en ressources humaines sera rapidement hors propos, car le gouvernement ne tolèrera pas ces délais constants.
 
 
Horaires de vol
 
Nous avons reçu des commentaires de bon nombre d’entre vous indiquant que vos horaires continuent de se détériorer et que plusieurs ont choisi de cesser de voler pour EVAS, quittant la compagnie en raison de ces frustrations. Nous avons accordé la priorité à la question des horaires à la table de négociation. Le progrès a été beaucoup trop lent, compte tenu de son importance. Mais, malheureusement, ces récents départs de pilotes vont peut-être aider à braquer les projecteurs sur la question.
 
Si certains d’entre vous ont reçu l’assurance d’un horaire établi lorsque vous avez été

En toute solidarité,
 
Cheryl Robinson, Présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Ashley Watkins, Adjoint de la  présidente de la section locale 2002 d’Unifor
Chad Johnston, Représentant national
 
 
Pour obtenir d’autres informations, veuillez communiquer avec :
Ashley Watkins, Adjoint de la  présidente de la section locale 2002 d’Unifor