District 333, GTAA : Affichage de poste pour Intervenante auprès des femmes

District 333, GTAA : Affichage de poste pour Intervenante auprès des femmes

mars 16, 2017 à 12:15
 

Le poste d’intervenante auprès des femmes Unifor est un nouveau poste négocié dans la convention collective entre Unifor et la GTAA. Le poste fait l'objet d'une révision et d’un nouvel affichage chaque fois qu'une convention collective est ratifiée.

L’intervenante auprès des femmes fournit des références sur des problèmes comme les agressions sexuelles, la violence conjugale, la prévention du suicide, la dépression, la grossesse, le stress, la séparation et le divorce. Le rôle d’une intervenante auprès des femmes consiste à écouter et à soutenir, à fournir des renseignements et des ressources appropriées, et à faire un suivi de façon confidentielle.

Les personnes intéressées à poser leur candidature à un poste d’intervenante auprès des des femmes Unifor-GTAA doivent faire parvenir leur CV ainsi qu'une lettre de présentation décrivant leur expérience particulière et les raisons les incitant à poser leur candidature au plus tard le 30 mars 2017 à 12 h HE. Seules les personnes qualifiées seront interviewées. Veuillez faire parvenir, par la poste, par télécopieur ou par courriel, votre CV et votre lettre d’accompagnement à :

Section locale 2002 d’Unifor – Intervenante auprès des femmes GTAA
À l’attention de: Kerry Turner
7015 Tranmere Drive, Unité 5
Mississauga, Ontario
L5S 1M2
Télécopieur: (905) 678-0100 / (866) 635-5956
Courriel: kerry@unifor2002.org

La durée du mandat s’étend jusqu’à la date d’échéance de la convention collective.
 
La personne sélectionnée sera tenue de suivre une séance de formation initiale de 40 heures. La candidate choisie relèvera de la présidente de la section locale 2002 d'Unifor.
 

 
Pour les dispositions précises au sujet du poste d’intervenante auprès des femmes, veuillez prendre connaissance du texte qui suit :
 
 
POSTE D’INTERVENANTE AUPRÈS DES FEMMES
 

10.15 Les parties reconnaissent que les employées ont parfois besoin de discuter avec une autre femme sur des sujets comme la violence ou les mauvais traitements à la maison ou le harcèlement. Elles peuvent également avoir besoin d’être informées sur les ressources spécialisées offertes dans leur collectivité, notamment les conseillers ou les refuges pour femmes battues, qui pourront les aider à régler ces problèmes et d'autres situations. Pour ces raisons, les parties prennent acte du rôle des intervenantes auprès des femmes sur les lieux de travail. Les intervenantes auprès des femmes sont nommées par le syndicat parmi les femmes membres de l'unité de négociation. Les intervenantes auprès des femmes rencontrent au besoin les membres féminins, discutent de leurs problèmes et les dirigent vers les organismes pertinents lorsque nécessaire.

10.16 L'Employeur accepte de fournir une ligne téléphonique confidentielle et une messagerie vocale maintenues par les intervenantes auprès des femmes et accessibles aux employées qui désirent communiquer avec elles. De plus, l'Employeur donne accès à un bureau privé de façon à ce que les discussions entre une employée et une intervenante demeurent confidentielles.

10.17 L'Employeur et le Syndicat préparent des communications appropriées visant à informer les employées du rôle des intervenantes auprès des femmes, en indiquant les numéros de téléphone pour joindre l’intervenante. L'Employeur désigne également une personne de soutien parmi son personnel pour épauler le travail des intervenantes auprès des femmes.

10.18 Les intervenantes auprès des femmes suivent une formation de base de quarante (40) heures et, par la suite, un cours de recyclage annuel de trois (3) jours, offerts par le Service national de la condition féminine d’Unifor.

10.19 L'intervenante auprès des femmes facilite l'accès des femmes aux services offerts par l'employeur ou les communautés et les appuie tout au long du processus. L’intervenante recevra aussi une formation de l’Employeur sur les procédures de la politique sur le harcèlement en milieu de travail et les références appropriées.

10.20 L'Employeur accepte de payer le temps de travail perdu ainsi que le temps de déplacement, les frais d'inscription, l'hébergement, le transport, les repas et d'autres dépenses raisonnables au besoin.